16/07/2009

DJ Shadow - Organ Donor

Aujourd'hui je ne fais pas dans la rareté déterrée du grenier poussiéreux de grand-père : on parle ici de DJ Shadow, pape de l'Abstract Hip Hop (souvent contracté en trip-hop, bien qu'il soit possible de voir des nuances entre les deux styles, plus d'informations ici).

En 1996, DJ Shadow sort l'album "Endtroducing...", véritable bombe aussitôt encensée par la critique ; il rentre même au Guiness World Book comme premier album uniquement fait avec des samples (hé oui, même pas une seule petite production additionnelle).
L'extrait qui nous intéresse aujourd'hui est un morceau qui ne dépareillerait pas sur un court métrage d'un Tim Burton qui aurait rencontré Afrika Bambaataa : on retrouve un peu l'atmosphère mi glauque mi onirique du réalisateur, avec des tirades à l'orgue de cimetière et un frankenstein-like sur la vidéo. Même si ça se voit grave que c'est pas lui qui joue. Et bien sûr des scratchs endiablés, c'est quand même DJ Shadow quoi.

1 commentaire:

Réda a dit…

Voir ca également

Enregistrer un commentaire