26/08/2009

Roberto Capuano - Jackpot

Debout les morts ! Aujourd'hui c'est minimale et vos voisins vont encore jongler. C'est vrai que le napolitain Roberto Capuano fait dans l'efficace, c'est vrai qu'il rigole pas avec la compression des beats, et c'est vrai que c'est le pire ennemi des systèmes sonores Akai à 50€ chez carrefour.
Mais ! Il met suffisamment de finesse et de mélodie dans ses morceaux pour que ce soit bien sympathique à écouter même sans drogues, ce qui, avouons-le, n'est pas le cas de tous les artistes de minimale. Sans avoir la basse terriblement entrainante de Shaun King dont on avait déjà parlé dans Dubtronique ici, ce morceau se distingue par la délicatesse sautillante de ses nappes rythmiques et mélodiques, qui font contrepoint à la massue cloutée du beat principal.
Petit défi : mettez le volume fort et restez immobile. Personnellement je trouve ça impossible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire