08/02/2010

Cortex - "Mary et Jeff"

Juste avant que le disco fasse son entrée fracassante dans les clubs, bien avant que le nom "house" ou "techno" ne soit connu, on peux trouver des morceaux qui, avec un regard moderne, font office de précurseur en la matière. C'est souvent de la part de groupe assez géniaux pour voir dix ans plus loin que le style de l'époque, et le groupe français Cortex n'échappe pas à ce cas.
Formé autour du pianiste Alain Mion en 1975, c'est à mon sens une des meilleures références en matière de jazz-funk français ; l'album Troupeau Bleu dont est tiré ce titre est tout simplement une merveille du début à la fin, créatif et déjanté à souhait. Impossible en tous cas de le résumer à un morceau ; pour appuyer mon propos du début j'ai choisi "Mary et Jeff", ritournelle au piano et à la basse à l'octave qui préfigure les dechainements house de Chicago au début des années 80.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

il faudrait prévoir un lien fb au bas de chacun de vos post, je pense ke les morceaux c bien mais que si je faisait passer les commentaires ça interesserait vachement de monde . Vous êtes géniaux

Barbax a dit…

Hé bien merci pour la visite et pour l'appréciation. Pour les liens facebook, en voilà une bonne idée. Après quelques luttes dues à mon inculture htmlesque, voilà maintenant l'inscription aux principaux réseaux sociaux disponibles. J'espère que ça marche ?

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Cortex? Des protos-geeks chauves pas foutus de trouver le bon groove. La ritournelle au piano sur ce morceau est totalement détestable.
Sinon, bravo pour l'altérité musicale de ton blog.

Anonyme a dit…

Quel dommage d'avoir supprimé le commentaire...
Ça ne me paraissait pas être dans l'esprit de ton blog.
En fait, tu as raison, CORTEX, c'est vraiment génial.

Barbax a dit…

Salut Anonyme
Oui j'aurais pas du supprimer ton commentaire. Mais j’étais pas d'humeur.

J'ai une question : c'est quoi "l’altérité" d'un blog ?

Enregistrer un commentaire