19/02/2010

Laurie Anderson - "O Superman"

Laurie Anderson fait partie de ces artistes qu'il est impossible a étiqueter soigneusement et a ranger dans une petite case, tant elle a touché a tout durant sa carrière. Grande figure de la bouillante et fascinante scène new-yorkaise de la fin des années 70, elle a côtoyé et collaboré avec bon nombre d'artistes de tous les horizons, comme l'inévitable Andy Warhol, l'écrivain William S. Burroughs ou le comique Andy Kaufman. Mais elle est surtout connue a l'époque pour ses expérimentations musicales sur scène, comme lorsqu'elle invente ce violon bizarre ou l'archet est remplacé par une bande magnétique...

En 1981, elle sort de manière confidentielle cet OVNI musical unique en son genre, subtil croisement entre expérimentation sonore révolutionnaire d'une part, avec utilisation de vocoder, de boucles hypnotisantes ou d'enregistrements d'oiseaux, et poésie lumineuse et quasi prophétique d'autre part. Mal compris aux Etats-Unis, ce morceau va rencontrer un succès inattendu et fulgurant en Grande Bretagne grâce a l'aide du légendaire Dj de la BBC John Peel et ouvrir en grand la carrière musicale de Laurie Anderson.

C'est typiquement le genre de morceau qui me donne des frissons a chaque fois que je l'écoute, a la fois aérien, vraiment moderne et aux paroles qui renvoie violemment aujourd'hui encore a cette société dans laquelle nous vivons. Il a quelque part servi de point de départ a ce que l'on nomme aujourd'hui l'electronica, cette espèce de profonde mélancolie allégées par quelques sonorités électroniques.

1 commentaire:

Yann Schwartz a dit…

J'écoutais ça en boucle quand j'étais petit. Rétrospectivement j'avais raison : du vocoder par l'immense et actuelle copine de l'immense Lou Reed.

Enregistrer un commentaire