31/03/2010

Art Blakey - "Amuck"

Peu de musiciens de jazz auront su marquer leur époque autant qu'Art Blakey et son collectif de musiciens The Jazz Messengers. On ne compte plus les jeunes instrumentistes qui sont devenus des références après être passés entre les mains d'Abdullah Ibn Buhaina alias Arthur "Art" Blakey ; avec Miles Davis, ils ont fourni le terreau nécessaire pour faire éclore toute une génération de musiciens dont nous profitons encore aujourd'hui.
Né en 1919 en Pennsylvanie, le jeune Abdullah commence sa carrière en tant que pianiste avant d'apprendre la batterie par lui même ; de ces débuts autodidactes il gardera un jeu très instinctif et incroyablement énergique qui fera son succès et définira un nouveau style et standard dans l'improvisation jazz, le bebop. Le morceau d'aujourd'hui est un enregistrement de 1957 disponible sur la compilation au nom bien trouvé Orgy in Rhythm et retranscrit bien le côté transe de sa musique : rythme effréné, percussions venant des quatre coins de la terre, on a pas le temps de s'ennuyer.


j'ai également trouvé une vidéo live intéressante qui donne une idée du bonhomme (c'est lui qui vient jouer au milieu) :

3 commentaires:

mowichum a dit…

I’ve been into blogging for quite some time and this is definitely a great post.Cheers!

online pharmacy

duyimink a dit…

Thanks for your share! very impressive!

aroma therapy

pevelent a dit…

Great read! I wish you could follow up to this topic

clomid

Enregistrer un commentaire