11/11/2010

Herbie Hancock - Tell Everybody

Dans l'histoire de la musique, il y a foule d'excellents groupes, parfois même certaines génies dont on peux dire : il y a eu un avant ET un après. Herbie Hancock est pour moi encore un cran au-delà. Il a été un pianiste prodige dans sa jeunesse, suffisamment doué pour retenir l'attention de Miles Davis. Pensez-vous qu'il est ainsi resté dans le jazz toute sa vie ? Que nenni : quand le funk et le disco n’étaient encore que de petites courants underground, Herbie décide d'en faire, et il le fait tellement bien qu'il est reconnu dans toute la profession. Comprenez-moi bien : Herbie Hancock ne se met pas au gout du jour, il EST le gout du jour. Même quand vient le temps de l’électronique, il sort Rockit et tous le monde s'incline. 
Je l'ai vu en concert, c’était grandiose, je ne savait même pas qu'on pouvait faire des choses comme ça à la Keytar, et je me suis pris à apprécier son free-jazz avant même de m'en rendre compte que c'en était.
Pour aujourd'hui, c'est son album funk dont on parle, fourré de grosses basses et de vocoder, les amateurs apprécieront.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire