04/12/2010

Amon Tobin - Marine Machines

A 20 ans, j'ai commencé à chercher de nouvelles musiques par moi-même plutôt que d'attendre qu'elles me tombent toutes cuites dans le bec. Une paire d'années après j'étais toujours en extase totale devant le nombre d'artiste, de styles et finalement d'albums qui auraient pu me passer sous le nez si je n'avais pas fait des efforts par moi-même (ça fait un peu morale d'un dessin animé Disney, je m'en excuse).
C'est pendant un stage que je suis tombé sur cet album, et rien ne m'avait préparé à écouter ça. C'est instrumental, ça ressemble pas beaucoup à quoi que ce soit d'autre ; Discogs tente une classification sous la forme "Leftfield, Breaks, Future Jazz, Downtempo". Pourquoi pas, mais si un album échappe aux style prédéfinis c'est bien celui-là.
Mes passages préférés sont ceux où le classique se mélange aux rythmiques modernes, comme dans le morceau d'aujourd'hui. Et tous le reste est aussi bien. Que du bonheur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire